FANDOM


Boite Face HD
1989 :

HeroQuest est LE jeu de donjon par excellence. Fruit de l'étroite collaboration de Milton Bradley (MB) et Games Workshop il fut un immense succès commercial grâce à son contenu impressionant et à son prix plus qu'abordable (environ 300 francs !), distribué en supermarché et dans tous les Jouets Club...

Un Succès Mérité... Modifier

La boîte de jeu, pourtant mince, contient une avalanche incroyable de matériel visant à construire un immense donjon en 3 dimensions :

  • Un plateau de jeu
  • 35 figurines
  • 1 Livre des Quêtes
  • 1 Livre de Règles
  • 1 Ecran Tryptique Cartonné
  • 15 Eléments de Mobilier (carton et plastique)
  • 21 Portes (5 fermées et 16 ouvertes)
  • 21 Jetons Cartonnés
  • 64 Cartes de Jeu
  • 4 Fiches Personnage
  • 1 Bloc de Feuilles de Marque pour les Personnages
  • 2 Dés Ordinaires
  • 4 Dés Spéciaux de Combat

Un matériel de qualité qui ne fût jamais égalé, même de nos jours... (Descent présente une boîte bien fournie, mais pas d'éléments de mobilier).

Contrairement à ses successeurs, HeroQuest n'était pas un Hack & Slash où l'on se contente de casser du monstre : le jeu faisait part belle à l'exploration, à la découverte de trésors, à la mauvaise surprise du déclenchement de pièges et à la résolution d'énigmes et autres évènements spéciaux.

Déroulement du Jeu Modifier

Le jeu est conçu pour 2 à 5 joueurs, 4 joueurs endossent le rôle d'un héros (4 au choix : Barbare, Elfe, Enchanteur et Nain) et le 5ième joueur tient le rôle du joueur sorcier qui contrôle les monstres et les périls des donjons.

Les joueurs ouvrent des portes, désamorcent des pièges, cherchent des passages secrets, s'emparent de trésors et doivent accomplir un objectif afin d'obtenir des récompenses qui leur permettront de s'acheter des équipements et de devenir plus puissants !

Le joueur sorcier place les éléments sur le plateau de jeu au fur et à mesure du déplacement des héros (mobiliers, portes, pièges, monstres) et tentera par tous les moyens d'empêcher les héros d'atteindre leur objectif !

Vous l'aurez compris, le jeu met en avant le côté coopératif : 4 héros contre un joueur sorcier, mais ce n'est pas là une compétition comme dans Descent (qui se revendique comme digne héritier de HeroQuest), le joueur sorcier accompagne plutôt les héros dans leur aventure, créant des tensions, veillant au respect des règles du jeu, animant les parties en créant ambiance et rebondissements !

Pic229642











Le joueur sorcier ne place pas les éléments au hasard... Il dispose d'un livre de quête (14 quêtes dans cette boîte de base). Chaque quête se présente sous la forme d'un plan contenant plusieurs notes précises sur les évènements spéciaux et les contenus des pièces.

Simplicité ! Modifier

HeroQuest possède une mécanique de jeu simple, gérée en partie par des cartes et des dés spéciaux : pas besoin de farfouiller dans un pavé indigeste de règles en cours de jeu... Une lecture des 9 pages de règles et tout est instantanément assimilé, les choses sont intuitives.

La progression des héros ne se fait que grâce à l'équipement et donc grâce à l'or : plus les héros ont d'or et plus ils peuvent s'acheter des potions, des armes et des armures. Ils pourront également dénicher des objets magiques au cours de leurs quêtes, dans les salles les plus dangereuses.

La magie est gérée par des cartes... Par exemple, l'enchanteur dispose de 9 sortilèges au début de chaque parties (9 cartes donc), chacune ne pouvant être utilisée qu'une seule fois : une fois le sort lancé, qu'il réussisse ou pas, la carte est défaussée.

Version Française, Light ? Modifier

Effectivement, la version française que nous connaissons chez nous est une version très enfantine du jeu qui lassera facilement les joueurs de notre génération, même avec la nostalgie de nos jeunes années. En effet, dans cette version, moins d'équipement à acheter, tous les monstres ne possèdent qu'un seul et même point de vie (faciles à tuer donc), les quêtes sont beaucoup plus simples également, il manque les cartes "sortilèges du chaos" que peut utiliser le joueur sorcier contre les héros, et certaines règles sont simplifiées.

Voilà maintenant plus de 2 ans que je travaille sur une remasterisation complète du jeu afin de livrer une intégrale du jeu (jeu de base + toutes les extensions) sous une forme plus actuelle et comprenant les changements plus adultes de la version US du jeu. Cette version est disponible sur mon blog www.heroquest-reloaded.blogspot.com sous la forme de fichiers PDF prêt à imprimer, tout en couleur !

Les Extensions... Modifier

Les extensions officielles sont venues enrichir le jeu de base bien vite, chacune d'elle proposant de nouveaux éléments, de nouvelles règles et de nouvelles cartes. Là encore, la version française était bien plus allégée que la version US ; les boîtes françaises contenant moins de cartes (voir pas du tout) et des quêtes plus faciles.

Karak Varn Modifier

Face
Karak Varn propose aux joueurs de se lancer dans une campagne longue de 10 quêtes qui les mènera dans l'ancienne cité naine de Karak Varn dorénavant envahie par les Orcs, les Gobelins, les Fimirs et les fantômes des rois nains de jadis.

L'extension contient de nouveaux pièges, de nouveaux éléments cartonnés pour le plateau (escaliers, forge des nains...etc) ainsi que des figurines d'Orcs, de Gobelins et de Fimirs. Rien de bien neuf donc, une extension dispensable, même si les 10 quêtes proposées sont bienvenues et plutôt bien faites.






Le Retour du Sorcier Modifier

Face2
Le Retour du Sorcier est finalement la même extension que Karak Varn : 10 nouvelles quêtes, des éléments cartonnés (nouvelles salles, tombes...etc) et des extensions aux figurines que l'on connaissait déjà : Squelettes, Zombis et Momies.

Karak Varn se recentre sur les peaux vertes, et le Retour du Sorcier sur les Morts-Vivants, c'est là la seule différence, car les deux campagnes de 10 quêtes sont construites de la même manière, même si Le Retour du Sorcier propose un challenge plus interessant et plus riche en rebondissement.

Deux extensions célèbres en France (on n'avait malheureusement rien d'autre à se mettre sous la dent) mais qui réussissent tout de même le pari d'allonger la durée de vie du jeu.

A noter que les extensions étaient vendues aux alentours de 150 francs chacune, ce qui reste plus qu'honnête !


Contre la Horde des Ogres Modifier

Box-Art---Against-the-Ogre-Horde---Front
Bizarrement, l'extension la plus passionante ne dépassera pas la manche ! Cette extension n'est, je pense, parue qu'en Angleterre et en Australie.

Au sommaire, plus grosse boîte et enfin de nouveaux monstres : rien de moins que des Ogres ! Un défi de taille pour nos héros. Malheureusement, l'extension n'a jamais été testée avant la mise en vente et cela se ressent : l'ensemble est quasi-impossible à terminer tant le défi est de taille !

A noter la présence de nombreuses tuiles formant des pièces géantes pour le plateau de jeu et de nouveaux sortilèges du Chaos.

Une extension passionante qui ne s'étale malheureusement que sur 7 quêtes au lieu des 10 habituelles.


Les Sorciers de Morcar Modifier

Face3
Cette extension est la plus remplie de toute : 4 Sorciers possédant chacun 6 sortilèges, 9 nouveaux sortilèges pour les héros, de nouveaux pièges, 12 figurines d'hommes d'armes aux armes interchangeables que les héros pourront engager pour leur prêter main forte... Bref, une avalanche de matériel de qualité.

Malheureusement, l'extension parait alors que HeroQuest est en fin de vie commerciale, du coup la boîte reste assez rare à trouver.

Autre problème, avec cette avalanche de matériel on s'attendait à un défi de taille... Et bien il l'est mais ne s'étale malheureusement que sur 5 "petites" quêtes. A noter que l'extension est totalement incompatible avec la version US du jeu car les quêtes sont conçues pour des monstres qui possèdent tous 1 point de vie maximum.

Comme pour les Ogres, Les Sorciers de Morcar n'a jamais été testée et donc injouable... Un beau gâchis pour ce magnifique travail.

Réédition de la Boîte de Base : Nouvelle édition Modifier

Face du Couvercle 2
1992 : MB s'affole !

HeroQuest est en fin de vie malgré la publication de l'excellente extension des Sorciers de Morcar ! MB réédite donc sa boîte en y ajoutant les 12 figurines d'hommes d'armes provenant de l'extension des Sorciers de Morcar et une quête géante sous la forme d'un poster qui peut être jouée avec 4 plateaux de jeux en même temps ! Un gigantesque donjon qui promet des heures et des heures de challenge, d'autant que les héros ne récupèrent pas leurs sortilèges, ni leurs points de vie tout au long de l'aventure géante !

Mega Donjon














Cette boîte n'est vendue que 100 francs ! 100 balles quoi ! Tentative désespérée de MB de sauver le jeu auquel il croyait... Mais le public se lassa, malheureux hasard de l'offre et de la demande...

Extensions US Modifier

Deux extensions sont parues aux Etats-Unis : L'Horreur Gelée et le Mage du Miroir.

Barbarian-Quest-front
Ces deux extensions séduisent par leur contenu exhaustif : de nouveaux monstres, des tuiles en pagaille, de nouveaux pièges, des nouvelles règles, des tonnes de nouvelles cartes... Mais on reste déçu car les quêtes n'ont toujours pas été testées et font penser à un fourre-tout bordélique au possible.

En fait, chacune des campagnes de ces extensions sont conçues de la même manière : 3 quêtes solo (pour un joueur et un joueur sorcier seulement, pendant ce temps les autres joueurs préparent les cafés et font la lessive !), 6 quêtes de groupe qui ne cassent pas des briques et une grosse quête finale qui se divisent en deux quêtes.

En bref, la forme est magnifique, le fond de la bouse de troll ! Chacune des extension traîte du destin d'un des héros : le Barbare pour l'Horreur Gelée et l'Elfe pour le Mage du Miroir... Qu'en est-il de l'Enchanteur et du Nain ?

Quest-pack-elf-front
On peut penser que Karak Varn est l'extension du Nain et que Les Sorciers de Morcar est celle de l'Enchanteur...

Toujours est-il que les extensions US sont un réel ratage... Un réel dommage, un réel témoignage de la fin d'un jeu mythique, souvent copié et jamais égalé.

Le jeu est simple mais pas simpliste, il y a de la stratégie au-delà de la chance, de l'exploration, du mystère, des récompenses et des maléfices.

Se procurer le jeu et ses extensions aujourd'hui relève malheureusement du challenge car tout se passe, bien sûr, sur le marché de l'occasion. A cause de son âge avancé, le jeu se vend cher et fait le bonheur des spéculateurs !

Le prix raisonable pour une boîte de base complète est de 60€, 80€ maximum. La boîte de la nouvelle est plus chère, car plus rare et plus recherchée (100-120€)

Karak Varn et le Retour du Sorcier 30-40€ maxi.

Pour les autres extensions, les prix deviennent irréels, après tout ce ne sont que du plastique et du carton... Comptez entre 150 et 300€ pour les Ogres, les Sorciers de Morcar et les Extensions US qui restent les plus rares...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard